AccueilPortailDiscutez avec des Fans !Page FacebookPortailFAQRechercherDFC BoutiqueS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Histoire de Phantom Manor...ma version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney


Nombre de messages : 864
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 24 Juin 2013 - 12:10

Voila las suite :



Le lendemain, le ciel était gris et les nuages épais. Après le déjeuner, Mélanie prit un livre et s'assit sur un banc dans le jardin. Il fut difficile pour elle de lire, la visite de Ronald la tourmentait. Elle y pensait sans cesse, son esprit n'était ainsi jamais apaisé.
Alors qu'elle contemplait les fleurs vermeilles du jardin, pensive, elle sentit une chose bougé à ses côtés. Aussitôt, elle se retourna. Elle ne vit rien d'anormal, et personne ne semblait l’épier. Portant, elle se leva, douteuse et curieuse. Avec d'avantage d'attention, elle loin elle cru apercevoir quelqu'un.
Aussitôt, son cœur se mit à battre à toute allure et un sourire apparu sur son visage. Son livre tomba de ses mains et elle se mit aussitôt à poursuivre la silhouette qui lui était si familière.
La personne était rentrée dans le manoir. Mélanie redoublait d'efforts. Elle atteint bientôt la maison, dont la porte était grande ouverte.
Ne se sentant pas présentable, elle passa devant un miroir, se recoiffa, rajusta sa robe, et repartit. Dans le hall, ces parents étaient là. Ils parlaient à un homme. Bien que ce dernier soit de dos, Mélanie le reconnu instantanément. Elle se mit à courir vers lui. Il se retourna et l'aperçu. Il l'accueilli en ouvrant les mains. Mélanie se jeta dans ses bras. Elle pleurait.
-Ronald, tu es revenu ! lança-t-elle
Ronald l'embrassa sur le front :
-Mon amour, jamais je ne vous abandonnerais !
Il regarda Henry et Martha Ravenswood :
-Puis-je me retirer un instant avec votre fille ? Lorsque je reviendrais, vous aurez votre réponse ?
-Je vous pris, faites ! lui répondit Martha.
Les deux amoureux allèrent au jardin et s'assirent sur les marches d'un kiosque.
Ils se mirent à s'embrasser passionnément, puis Mélanie demanda :
-Pourquoi étais-tu avec mes parents ?
Aussitôt, Ronald se leva.
-J'ai redemander à tes parents ta main, en promettant de resterer avec toi, ici, à Thunder Mesa.
Mélanie fit un bond et se leva à son tour.
-Tu as fais cela ? Pour moi ?
-Non Mélanie, pour nous !
Elle lui sauta au cou.
Pendant ce temps, Henry et Martha Ravenswood discutaient de la requête de Bridge.
-Henry, n'est-ce pas une bonne nouvelle pour nous tous ? Il accepte de ne pas emmener notre fille loin. Quelle joie !
Henry avait le visage crispé, livide. Il regardait la montagne de Thunder Mesa par le fenêtre, le regard froid.
-Henry ? répéta Martha.
Son mari ne bougeait pas. Elle s'approcha de lui, le serra contre elle.
-Mon cher ?
Henry eut alors un mouvement brusque et partit à l'autre bout de la pièce en repoussant sa femme. Il se mit à faire les cents pas dans le hall :
-Il y avait des tas de jeunes hommes élégants, bien éduqués, et respectueux. Notre fille en fréquentait des tas !
-Henry... ! lança Martha
Ce dernier fit semblant de ne pas l'avoir entendu.
-Des tas je vous dis ! Ils avaient une maison, ils étaient riches et intelligents. Leur parents étaient des gens comme vous et moi très chère !
Su ces mots, il s'approcha de sa femme et la fixa.
-Alors, trouveriez-vous une explication correcte au pourquoi a-t-elle choisis cette vermine la ?
Martha était désemparée.
-Notre fille rêvait d'amour. Elle a trouver un homme qu'elle aime. Ne devrions-nous pas être heureux pour elle ?
Henry la fixait.
-Mon cher, vous me faite peur. Qu'avez-vous enfin ?
Henry serra les épaules de sa femme de toutes ses forces :
-Êtes-vous sourde très chère ? Je viens de vous expliquer la raison de ma fureur. Vous êtes tous des bons à rien, innocents, incapables et naïfs ! Ne voyez-vous donc pas dans quelle galère nous met cet homme ? Il nous ruine et nous détruit !
Martha souffrait terriblement :
-Vous me faites mal !
Henry continuait :
-Notre fille est encore une enfant, une idiote petite fille !
-Assez ! cria Martha.
Henry l'avait lâché. Martha avait les larmes aux yeux. Sa voix était fragile est saccadée :
-Comment pouvez-vous tenir de tels propos sur notre fille ?
Elle se dirigea aussitôt vers les grands escaliers et regagna sa chambre. M. Ravenswood resta seul, inactif et désolé. La fureur et la haine l'avaient envahi, et il s'en sentait confus et désemparé. Il partit dans le jardin retrouver les deux amoureux. Ces deux derniers se chuchotaient de belles paroles quand Henry Ravenswood arriva. Aussitôt, ils se levèrent d'un bond et Mélanie lança :
-Père ?
M. Ravenswood paraissait désemparé. Il dit à Ronald :
-J’accepte que vous épousiez ma fille, Bridge, mais ce manoir serra votre seule et unique demeure.
Ronald sauta de joie :
-Je vous le promet !
Il prit dans ses bras Mélanie qui riait et l'embrassa.
Sur ce, Henry Ravenswood les quitta et regagna le manoir. Jamais au part avant il n'avait ressentit cette haine envers quelqu'un. Oui, il aura sa vengeance. C'était son prochain but, il ne mourra pas sans l'avoir accomplit.
Martha Ravenswood arrangeait proprement la robe blanche de sa fille. En la regardant, et se disait qu'elle vivait enfin ce moment qu'elle attendait depuis si longtemps, et pourtant, elle était triste et désemparée. Au fond de son cœur maternelle, elle se sentait la mère la plus désolée. Sa pauvre fille, à présent détestée par son père, innocente et pure comme la neige, allait se marier naïvement.
-Mélanie ? lança-t-elle. Ton ruban de soie ? Où est-il, que je puisse le nouer ?
Mélanie alla chercher le bout de tissu et le tandis à sa mère :
-Voici, mère.
Elle se retourna et Martha fixa le tissu en ceinture autour de la taille de Mélanie, puis fit un nœud.
-Voila mon enfant, tu es prête !
Mélanie se regarda dans la longue glace posée devant elle.
-Qu'en dites-vous mère ?
-Tu es splendide !
Mélanie s'élança dans les bras de sa mère.
-Oh, je suis si excitée ! lui dit-elle en la serrant dans ses bras
Martha lui sourit.
-Tu es la plus belle des mariée. Bien plus belle que je ne l'était dans cette robe ! lança Martha en pointant la robe que portait Mélanie
Elle se mit à ramasser les tissus par terre.
-Mère ! Vous étiez ravissante, j'en suis sûre. Juste un peu trop modeste ! reprit Mélanie en riant
-Non, mon trésor, je suis sincère. Votre père n'est pas tombé amoureux de moi pour ma beauté, c'est une évidence !
-D'ailleurs, mère ? Comment vous-êtes vous rencontré père et vous ? demanda Mélanie
Mme. Ravenswood ramassa un dernier tissu, et après avoir poussé un soupir , répondit :
-C'était un mariage forcé, rien d'autre qu'un mariages forcé !
-Mais alors, pourquoi dites-vous qu'il est tombé amoureux de vous ?
Martha reprit :
-J'ai eut la chance d'aimer cet homme. Lorsque l'on me la présenté, j'ai tous de suite su que je l'aimerai pour toujours. Et, coïncidence, ton père avait insinuer la même chose ! dit elle en souriant
Notre mariage était donc forcé sans l'être vraiment, et ton père et moi, nous nous aimions... !
Elle leva les yeux au ciel et sourit.
-Vous vous aimiez ? Ce n'est donc plus le cas ? reprit Mélanie
Sa mère la fixa brusquement :
-Ce ne sont pas tes affaires, ma chère !
Elle devint alors sèche et lança :
-Tu te rhabilles et tu mets la robe sur le lit. Je viendrai la récupéré plus tard. Tu serras parfaite pour après-demain.
Sur ce elle sortit de la pièce, laissant Mélanie seule.
Martha Ravenswood aurait pensé que son amour serait un feu éternel, et pourtant, depuis quelques jours, elle le sentait s'éteindre peu à peu face à la haine et la méchanceté de son époux. Qu'aurait-elle donner pour vivre la même aventure que sa fille ?
Elles redescendit vers les cuisines où le repas de la noce se préparait. D'ici deux jours Mélanie Ravenswood prendrait le nom de Bridge. D'ici deux jours la vie de Mélanie prendra un autre tournant...




L'on raconte que dans la pierre dort un oiseau d'un grande rareté, un oiseau terrible et puissant, qui attend d'être réveillé. On l’appelait l'oiseau tonnerre. Les Indiens l'avaient ainsi baptisé dans leur légende qui circulait telle une malédiction dans toutes les villes d'Amérique. Dès qu'un homme hardi et audacieux oserait daigner s'approcher trop près de l'or des montagnes, alors cet oiseau se réveillerait et le punirait...
Le lendemain, Henry et Martha Ravenswood partirent ensemble à la mine pour profiter de la chaleur matinale qui se faisait rare ces temps si. C'est ainsi qu'ils laissèrent Mélanie et Ronald seuls dans le manoir. Les deux amoureux purent en profité pour discuter du mariage et mettre au point les dernières préparatifs.
Cela faisait deux bonnes heures qu'ils étaient seuls quand cela se produisit. Un vacarme prolongé semblable à un rugissement retentit. Tous les domestiques accompagnés des deux fiancés se regardèrent apeurés. Mélanie se précipita à la fenêtre. Ce qu'elle vit la fit souffrir terriblement et elle poussa un hurlement. La montagne de Thunder Mesa, ou plutôt la mine de la famille, était en train de s’effondrer. Aussitôt elle sortit en courant du manoir. Ronald la suivit. Elle se précipita dans le jardin et descendit la colline de Boot Hill à grandes enjambés. Elle traversa Thunder Mesa dont les rues se remplissaient de monde qui venaient observer le massacre. Elle poussait les gens qui se trouvaient sur son chemin, et pleurait. Elle parvint à arriver à l'entrée de la mine, qui était sur la terre ferme. Elle était à présent au premier plan, et avait la vu directe sur la montagne qui ressemblait à présent à un tas de pierre géant.
-Non ! lança-t-elle en pleurant
Elle criait et répétait :
-Non ! Non ! Pitié !
Son fiancé l'avait rejoint et il l'avait prit entre dans ses bras pour la calmer. Mais Mélanie se débattait et tomba à genoux. Les gens criaient et discutaient entre eux. Il y avait un brouhaha pas possible. Ronald s'agenouilla à côté de sa bien-aimé.
-C'est fini, dit-il, la mine est tombée mais plus aucune pierre ne bougera. Relève toi !
Mélanie pleurait.
-Prends appui sur mon épaule. Tu en as le courage.
Mélanie le regarda. Elle se tint à son épaule et se redressa. Aussitôt, elle le prit dans ses bras.
Quelques minutes plus tard, quand Mélanie en eu la force et que les rues étaient s'étaient vidées, ils allèrent voir les mineurs qui avaient échappés au tremblement de terre.
-Bonjour, lança Ronald à un d'entre eux, je vous présente ma fiancée, Mélanie Ravenswood.
Aussitôt l'homme saisit la main de cette dernière.
-Ravenswood ? Vous êtes Mélanie Ravenswood ?
Mélanie avait essuyer ses larmes :
-Je vous en pris, où sont mes parents ? Puis-je les voir ?
Le mineur semblait désolé :
-Nous n'avons aucune nouvelle d'eux. Nous imaginons qu'ils ont péris sous le poids des lourdes pierres.
Les yeux de Mélanie se remplirent de larmes. Sa voix était saccadée :
-Vous, vous, savez-vous comment cela c'est-t-il produit ?
-Nous n'en avons pas la moindre idée. C'est un tremblement de terre qui a déclenché ce vacarme. Mais étrangement, il n'a pas fait de dégas ici, à Thunder Mesa. Nous ne lavons presque pas sentit.
-Nous habitons sur Boot Hill, lança Ronald, et nous ne l'avions même pas senti !
-C'est pour vous dire ! reprit le mineur. Un tremblement de terre à Thuner Mesa ? On aura vraiment tous vu. Je vous donne toutes mes sincères condoléances mademoiselle Ravenswood. Je vous préviendrais si j’apprends de nouvelles informations sur ce terrible événement.
Les deux amoureux s'éloignèrent après voir remercier le mineur.
Mélanie se sentait désemparée. Chaque pas était une difficulté, la douleur la prenait dans tout son être. Plus elle marchait et plus elle se sentait éloigner de ses parents, dont les corps reposaient sous les pierres rousses de la montagne. Oui, l'oiseau tonnerre s'était réveillé, et ce n'était que le début des ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stef La Belge
Méga Fan Disney

Méga Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11944
Age : 37
Localisation : La Louvière, Belgique
Humeur : Disney un jour, Disney toujours
Date d'inscription : 22/05/2011
J'aime J'aime : 409

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 24 Juin 2013 - 23:18

Absolument magnifique ta suite ! j'ai hâte de découvrir le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 864
Age : 20
Localisation : au pays des merveilles
Humeur : passionnée
Date d'inscription : 05/05/2012
J'aime J'aime : 8

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 1 Juil 2013 - 11:17

Merci !!!! amour voici la suite:

 La journée fut riche en émotion pour les habitants du manoir Ravenswood. Tous d'abord pour les domestiques. Lorsque Mélanie et Ronald rentrèrent ils se tenaient tous dans les hall et sur le perron. Lorsqu'ils apprirent la nouvelle, les femmes se précipitèrent sur Mélanie pour la consoler, et les hommes discutaient entre eux d'une voix grave et désolée.  Soudain, une voix se dégagea du brouhaha infernal :
-Mélanie !
Mélanie s'était retournée et avait aperçu Anna Jones qui se précipitait vers elle. Elle la prit dans ses bras. Elle pleurait.
-Ma chère Mélanie ! Quel malheurs !
Elle dévisagea sa maîtresse :
-Vous êtes toute boursouflée ! Venez avec moi.
Les deux amie allèrent dans la chambre de Mélanie. Cette dernière s'assit sur son lit, désespérée. Elle sentait les larmes lui revenir.
Anna revint avec une robe claire. Lorsqu'elle vit l'état de sa maîtresse, elle déposa le linge sur le lit et s'assit à ses côté.
-Ne pleurer pas, les larmes n'avancent à rien ! lui dit-elle
Mélanie la regarda :
-Pourquoi ? Pourquoi ? Ma mère était une femme bonne et juste. Mon père était quelqu'un de censé et de gentil.
Anna Jones la serra contre elle.
-Vous n'y pouvez rien, c'est le ciel qui en a décidé ainsi. Maintenant vous allez reprendre des forces pour votre mariage de demain.
-Pensez-vous qu'il est raisonnable de ne pas l'annuler ?
-Évidement ! répondit Anna. De l'a où elle est, votre mère serait triste d'apprendre qu'elle est la cause de l'annulation de vos fiançailles. N'ai-je pas raison ?
Mélanie fit un « oui » de la tête. Sur ce, Anna Jones sortit de la chambre et descendit les escaliers pour regagner le hall d'entrée.

  Le lendemain matin, alors qu'il faisait encore frais, les domestiques installaient
la table pour le banquet festif, faisaient les dernières retouches sur les plats goutteux qui seraient servis à midi et astiquaient les quelques meubles encore poussiéreux.
Depuis la fenêtre de sa chambre, Mélanie regardait la montagne de Thunder Mesa, effondrée.  
Elle avait revêtu la robe blanche de sa mère. Anna lui ajustait délicatement son voile en tulle. Elle était fin prête.
Toutes deux descendirent dans le salon. Le peintre les attendait. C'était un ami de la famille. Il se tenait devant sa toile avec ses couleurs, près à peindre. Il salua Mélanie, puis, celle-ci ayant prit la pose, traça des courbes avec son crayon. Cela dura une heure environ. Le tableau était très réussis. Le visage de Mélanie apparaissait comme sortit d'un songe. Elle souriait, ravie. C'était bien sûr une touche personnelle de l'artiste, puisque Mélanie avait le cœur au bord des larmes ce matin. Mais ton compte fait, c'était un chef-d’œuvre à ajouter à la collection de portraits du manoir, ce qui ne tarda pas à être fait, puisque deux domestiques l'accrochaient aussitôt dans le hall d'entrée.

 La matinée sembla courte pour tous. Ronald ne croisa qu'une fois Mélanie, lorsqu'il descendait aux cuisines pour donner les dernières consignes aux fourneaux. Lorsqu'elle le vit, elle ressentit une joie immense. Ils ne s'étaient pas croisés depuis hier soir, et il lui semblait avoir vécu des années sans lui. Il était très chiquement habillé, et elle le trouva superbe.
La célébration aurait lieu le lendemain. Aujourd'hui, les invités étaient conviés à un simple repas de fête. On les avaient invité à dormir. Le manoir était tellement grand et comportait tellement de pièces inutiles qu'il pouvait bien accueillir un si grand nombre de personnes.
Ce fut vers 22 heures que l'on ouvris les portes du jardin  et que les invités pénétrèrent dans la luxuriante demeure. Tous Thunder Mesa y était convié. Des famille pauvre, marchands et mineurs, aux familles aisés, ducs et comtes, tous venaient admirer la superbe villa et célébrer l'union de la fille Ravenswood et de son charmant époux. Mélanie les accueillit, un faux sourire sur ses lèvres rouges vermeilles. Les domestiques les conduisaient ensuite dans la salle de bal, où ils pouvaient danser en attendant d'être servies pour le dîner. Tous devait marcher pour le mieux du monde. Mais il y a toujours des imprévus qui viennent fourré leur nez dans nos affaires. N'est-ce pas une leçon que Mélanie aurait déjà dut assimiler ?

 
  Le ciel était couvert et orageux. Un vent frais envahissait l'air. Dehors, tout était calme. Soudain, on entendit raisonner les douze coups de minuit à la pendule du hall.  
Mélanie courait dans les couloirs du manoir. Elles traversait les pièces à la halte. Des domestiques la suivaient.
-Ronald ! criait Mélanie apeurée. Ronald es-tu ? Ronald !
Elle ouvrait une à une les pièces, mais aucune trace de son fiancé.
Elle arriva devant une porte. Oui, elle se rappelait bien de cette porte. Étant enfant, elle la surnommait la porte qui ne conduisait nul part, car elle n'avait jamais réussi à l'ouvrir. La pièce qu'elle renfermait était un grand mystère pour elle.
Mélanie prit la poignée entre ses doigts, le cœur battant, et la tourna. Elle pénétra dans la pièce. Tout était noir. Soudain des bougies, soutenues par des gargouilles grimaçantes s'allumèrent. Elle découvrit enfin la pièce. Elle était très haute, ronde et ne comportait ni fenêtre ni meubles. Soudain, un bruit déchira le silence. C'était un rire démoniaque.
Mélanie leva la tête. Accroché aux poutres de bois du plafond, quelque chose pendait. Elle regarda avec davantage d'attention. Elle poussa un cri d'effroi. Au bout d'une corde pendait le corps blanc et inanimé de son bien-aimé. Deux mains tenaient fermement la corde. Mélanie aperçu une ombre, mais ne su dire de quoi il s'agissait. Elle fit un pas en arrière et tata le mur pour trouver la poignée de porte. Celle-ci avait disparue. L'ombre sauta du plafond et se retrouva devant Mélanie. Celle-ci continuait de chercher la poignée, mais n'y parvenait pas. L'ombre s'avança vers elle. Elle passa devant une bougie qui illumina son visage démoniaque. Mélanie reconnu la face blanche d'un squelette au regard terrassant. Elle poussa un cri. Le squelette approcha sa main comme pour la saisir. Il n'avait pas de mains squelettiques mais au contraire, elles semblaient en chair et en os, recouvertes élégamment de gants beiges. Il était d'ailleurs habillé, portait une cape, un chapeau et des chaussures.  Mélanie trouva enfin la poignée et sortit à toute vitesse. Elle courue dans les couloirs. Ceux-ci étaient à présent obscures.
Elle s'enferma dans sa chambre et tomba sur son lit. Ses mains tremblaient, elle n'arrivait pas à croire ce qui lui arrivait. Pour elle se n'était qu'une hallucination un cauchemar. Elle reprit ses esprits et s'assit devant son miroir. Elle se regarda longtemps. Ses traits semblaient s'être étirés, ses yeux étaient rouges et son visage était gonflé, comme si elle venait de vieillir d'une trentaine d'année. Elle se trouva laide. Soudain, le miroir prit la forme d'un crane et à côté de son visage, elle aperçu celui du squelette qui la dévisageait en souriant. Elle entendit résonner son rire grave. Mélanie se leva d'un bond. Il était de nouveau là, devant elle, encore plus effrayant. Il approcha sa main et  lui caressa lentement la joue. Mélanie, pétrifiée, sentit la froideur de la chair sur son visage. Elle le fixait. C'est alors qu'elle cru reconnaître, sous les traits de la mort, un visage familier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxence09000
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Masculin
Nombre de messages : 351
Age : 17
Localisation : Foix
Humeur : Tellement heureux quand j'y suis...
Date d'inscription : 03/09/2012
J'aime J'aime : 6

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 1 Juil 2013 - 13:24

Nous pensions que nous pourrions bien s'y plaire:Nous pensions que nous pourrions birn NOUS y plaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss stich95300
Hyper Fan Disney

Hyper Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 16
Localisation : Au pays imaginaire avec Peter et Clochette
Humeur : Magnifquement Heureuse !!!! =D
Date d'inscription : 01/07/2013
J'aime J'aime : 0

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 1 Juil 2013 - 13:35

C'est une superbe histoire, je veux voir la suite ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
palou38
Modérateur

Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22112
Age : 53
Localisation : dans toute la france
Humeur : retraité
Date d'inscription : 24/11/2009
J'aime J'aime : 302

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 1 Juil 2013 - 14:06

miss stich95300 a écrit:
C'est une superbe histoire, je veux voir la suite ;D

une presentation stp merci suis le lien

http://www.disneylandforum.com/f7-presentations





dlp.sql.front.office@ disney.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinderrella
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 40
Localisation : 16 - charente
Date d'inscription : 01/07/2012
J'aime J'aime : 5

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mar 2 Juil 2013 - 13:51

j'aime beaucoup ton récit et j'ai hâte de savoir à qui appartient ce visage familier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 864
Age : 20
Localisation : au pays des merveilles
Humeur : passionnée
Date d'inscription : 05/05/2012
J'aime J'aime : 8

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Jeu 4 Juil 2013 - 19:43

Et voila la suite: Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Un corbeau noir traversa le ciel, sombre et nuageux. Curieux, il passa par la fenêtre la pus haute du manoir et pénétra ainsi dans la chambre sombre et envoûtante de Mme Leota. Il se posa sur le seul meuble présent : une table ronde sur laquelle reposait un objet des plus rares. C'était une boule de cristal. Les yeux bleus de la voyante tournèrent dans leurs orbites. Elle avait senti les perturbations, celles qu'elle avait toujours prédites à Henry Ravenswood lorsqu'il venait la voir lors de ses séances de divination. Son visage emprisonné dans la boule était livide. Elle sourit et prononça la formule :
"Esprits et fantômes, sur vos fiers destriers, escortez dans la nuit la belle fiancée.
Des douze coups de minuit aux matines sonnantes, nous valserons ensemble, macabre débutante."
Soudain, la fenêtre claqua. Les quelques bougies s’éteignirent. Un éclair déchira le ciel. Dehors, les esprits avaient été réveillés. Alors, la voyante éclata d'un rire diabolique.
Le corbeau s'envola, apeuré. Il fit un tour dans la pièce ronde et prit la fuite par une porte entre-ouverte. Il traversa les couloirs déserts et obscures. Il arriva dans la salle de bal, bondée.
Les invités avaient changés d'apparence. Leur visage et leur corps étaient livides. Ils étaient devenus fantômes. Pourtant, leur habitudes n'avaient pas changées. Ils dansaient, discutaient. Se rendaient-ils comptes de ce qu'il leur arrvaient.
La seule personne désespérée, et qui avait compris le sort qui lui était destiné était Mélanie. Le corbeau se posa délicatement sur la rampe de l'escalier, à ses côtés. Elle regardait désemparée la scène.
L'ombre diabolique de Phantom, car c'est comme cela qu'on m'appelait, surveillait la fiancée, et ce, pour toujours.
Désormais, Mélanie Ravenswood ne reverrai plus jamais la lumière du soleil, elle ne sentira plus jamais la douceur de la pluie, dont les gouttes coulaient sur ses membres et ses cheveux, elle n'entendra plus jamais les animaux à l'aurore, elle ne reverra plus jamais son fiancé, ni sa mère. Et son père ? Elle n'y pensait plus. L'avait-il un jour aimé, elle n'en savait rien. Et pourtant, elle pensait autrefois le savoir.
Pour toujours, elle demeurera dans ce manoir. Pour toujours elle pleurera. Pour toujours elle sera seule et abandonnée. Tel serait son avenir, conséquence de son innocence.

Plus tard, deux âmes vagabondes réussirent à s'échapper du manoir. C'étaient Anna et son frère Jasper Jones. Depuis le début elles eussent été les seules âmes sereines de la maison. Mais Jasper ne réussis pas à survivre, il mourus en 1866. Anna ne tarda pas non plus à rendre le dernier soupir. Dans la nuit du 6 au 7 octobre 1867, elle expira. Elle était alors en train de se rappeler sa maîtresse, Mélanie, qui avait toujours été bonne avec elle. Elle se disait qu'au ciel elle prierait pour elle et pour sa survie. Alors, elle mourus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nana61
Fan Disney

Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 17
Localisation : l'orne
Humeur : VIVE DISNEY !!!<3<3<3
Date d'inscription : 13/03/2013
J'aime J'aime : 0

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Ven 5 Juil 2013 - 12:29

très bien réussis j'adore.
Continue tu seras connue grasse a sa <3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle-ani77
Méga Fan Disney

Méga Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1513
Localisation : Ile de france ( Melun 77)
Humeur : bientot le PA en main :P 18 ans a Disney <3
Date d'inscription : 18/03/2013
J'aime J'aime : 39

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Dim 7 Juil 2013 - 21:16

Je suis en retard dit donc, je vient de tout lire, passionnant, j'ai adoré Smile
J'aime beaucoup lire des livres, j'en lie énormément et ce que tu as écrit est génial Smile j'ai adoré, j'imaginais les scène et en même temps je voyait le squelette dans l'attraction de fantom manor rigolé etc x)
Continue comme sa Smile c’était génial.
Il manque plus qu'a faire une GRAAANDE HISTOIRE x) Wink je crois bien qu'en Septembre que j'irait a Disney, et que j'irai a Phantom manor je vais penser a toi et ton histoire mdr  et sinon bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/annie.delanuit.5
cinderrella
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 40
Localisation : 16 - charente
Date d'inscription : 01/07/2012
J'aime J'aime : 5

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 8 Juil 2013 - 10:56

jolie suite minnie 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 864
Age : 20
Localisation : au pays des merveilles
Humeur : passionnée
Date d'inscription : 05/05/2012
J'aime J'aime : 8

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 8 Juil 2013 - 14:04

Merci à tous, ça me touche beaucoup ! amour 
Je vous envois la suite dès que possible ! :hh: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle-ani77
Méga Fan Disney

Méga Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1513
Localisation : Ile de france ( Melun 77)
Humeur : bientot le PA en main :P 18 ans a Disney <3
Date d'inscription : 18/03/2013
J'aime J'aime : 39

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Lun 8 Juil 2013 - 15:20

Alors la, je dit pas non. LA SUIIIIIIIIIIIIIIIITE le plus vite possiiiiiible lol! merci joyeux 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/annie.delanuit.5
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 864
Age : 20
Localisation : au pays des merveilles
Humeur : passionnée
Date d'inscription : 05/05/2012
J'aime J'aime : 8

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mar 9 Juil 2013 - 11:25

La voici enfin : suite et fin de mon histoire !!!! pink 

C'est ainsi que depuis ce jour de fiançailles tragique, le manoir des Ravenswood, autrefois bijoux d'une réussite familiale, devint un lieu lugubre et sinistre. La peinture au part avant d'une blancheur pur, le toit et le jardin, se décomposèrent jusqu'à se détruire. Tout devint morne et froid. Plus aucun êtres vivants ne passaient par ici. Seul un corbeau nostalgique traversait souvent le ciel pour se poser dans le jardin délabré. Et de temps en temps Mélanie regardait par la fenêtre ce monde qu'elle avait quitté à tout jamais, triste et pleurant. Mais elle n'oubliait jamais Phantom qui la surveillait dans l'ombre. Ce dernier avait gagné, sa haine était victorieuse. A présent la manoir enchanté des Ravenswood avait été rebaptisé : Phantom Manor sera à tout jamais sa renommée.

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi il vous arrivait telle chose, quel serait votre sort et votre avenir ? De quelle manière changerez vous et pour quelles raisons ? Où trouverez vous votre destinée ?
Mais il n'y a pas de destinée pré-tracée. C'est vous qui la dessiner.
Alors, choisissez les plus belles couleurs, les plus beaux mélanges, mais faite les bons choix. Vous n'avez qu'une vie, profiter s'en. Mais n'oublier jamais que chaque acte à ses conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle-ani77
Méga Fan Disney

Méga Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1513
Localisation : Ile de france ( Melun 77)
Humeur : bientot le PA en main :P 18 ans a Disney <3
Date d'inscription : 18/03/2013
J'aime J'aime : 39

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mar 9 Juil 2013 - 11:33

bravo bravo bravo  it's perfect purple 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/annie.delanuit.5
Bonbonrose
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 864
Age : 20
Localisation : au pays des merveilles
Humeur : passionnée
Date d'inscription : 05/05/2012
J'aime J'aime : 8

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mar 9 Juil 2013 - 11:56

merci merci mzelle-ani77

Merci à tous pour vos conseils et votre soutiens !!! amour 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzelle-ani77
Méga Fan Disney

Méga Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1513
Localisation : Ile de france ( Melun 77)
Humeur : bientot le PA en main :P 18 ans a Disney <3
Date d'inscription : 18/03/2013
J'aime J'aime : 39

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mar 9 Juil 2013 - 12:04

Smile Merci a toi pour cette petite histoire que tu as partagé Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/annie.delanuit.5
maxence09000
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Masculin
Nombre de messages : 351
Age : 17
Localisation : Foix
Humeur : Tellement heureux quand j'y suis...
Date d'inscription : 03/09/2012
J'aime J'aime : 6

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Mer 10 Juil 2013 - 10:50

C'est exellent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stardust
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 650
Age : 30
Localisation : Nord
Humeur : a Dream Emporium!
Date d'inscription : 12/06/2012
J'aime J'aime : 10

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Dim 14 Juil 2013 - 13:54

Whaou c'était super!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie k
Extra Fan Disney

Extra Fan Disney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 47
Localisation : Morancé 69480
Humeur : Envie de Disneyland tout le temps !!!
Date d'inscription : 28/12/2013
J'aime J'aime : 67

MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   Jeu 10 Avr 2014 - 20:37

Bravo Bonbonrose, ton histoire était palpitante et d'un romantisme sombre comme j'aime. A coup sur je penserais à toi quand je serais à PM le mois prochain. Continue d'écrire et au plaisir de te lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Phantom Manor...ma version   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire de Phantom Manor...ma version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disneyland Forum Club :: DISNEYLAND PARK & WALT DISNEY STUDIOS :: Mondes-